Faire un don à la paroisse Saint-Jérôme

Denier de l’Église

L’Église catholique assure ses missions grâce à générosité des fidèles : depuis 1905, la première de ses ressources est le Denier de l’Église, cette contribution financière versée annuellement par les catholiques à leur diocèse et destinée à assurer la vie matérielle des prêtres.

Le Denier n’est pas un don comme un autre. Il ne fait pas appel à la générosité, mais plutôt à un sentiment d’appartenance ou de fidélité envers l’Église, pour que ceux qui sont plus spécialement en charge d’annoncer l’Evangile et de faire vivre l’Église, aient une juste rémunération. Le Denier est un don volontaire, il n’y a pas de tarif ! Chacun donne en conscience selon ses possibilités.

DONNER À LA PAROISE SAINT-JÉRÔME

Déduction fiscale

Pour chaque don, vous avez droit à une déduction fiscale égale à 66% du montant du don, dans la limite de 20% de vos revenus imposables. Au-delà de cette limite, vous pouvez reporter pendant 5 ans, le montant de l’excédent et bénéficier de la déduction d’impôts dans les mêmes conditions.

Par exemple, si vous faites un don de 100 € à la Paroisse Saint-Jérôme de Nice, vous pouvez déduire 66 € de votre impôt sur le revenu. Votre don vous coûtera donc en réalité 34 € seulement.

Parce que l’Église a tant besoin de vous

Chers amis,

Oui, le monde a besoin d’un message fort de paix, de fraternité, d’espérance.
Des personnalités diverses le portent. Parmi elles, il en est une qui a une parole forte en actes : le pape François au nom de l’Évangile. Sa parole mobilise et questionne l’Église et donc concrètement nos communautés chrétiennes ici…

De bien des manières, nous essayons d’y faire écho et de lui donner corps :
• Auprès des jeunes générations : après les 120 jeunes à Cracovie pour les JMJ, 150 lycéens ont passé une semaine à Taizé parmi 3 000 jeunes européens durant les vacances de la Toussaint.
• À travers l’accueil pour vivre les sacrements, c’est bien la rencontre du Christ qui est en jeu et l’accueil de son message.
• L’accompagnement des adultes, des familles, des professionnels en des mouvements divers (caritatifs ou autres) va dans ce sens.

L’Église au cœur du monde. L’Église au cœur de la vie pour en éclairer et en ouvrir le sens par l’Évangile. À ce service, des prêtres, des laïcs vivent une mission ecclésiale. Je sais que vous aussi vous sentez responsables de la mission de l’Église au nom de votre foi.

Une fois encore, je vous remercie pour votre générosité.
Je vous assure de ma prière.

Mgr André Marceau
Évêque de Nice

FAIRE UN DON