La paroisse a un avenir avec ses frontières poreuses: tout le monde peut y venir, tout le monde y est accueilli… Occasion pour nous de parler aujourd’hui de l’accueil paroissial… Il y a une petite équipe qui assure cet accueil du « tout venant » dans nos églises à certaines heures de la semaine. Ces bénévoles exercent ce que l’on pourrait appeler un « ministère de l’hospitalité »… En quoi cela consiste-t-il ?

Il y a, vous le savez, la structure ministérielle dans l’Eglise, l’épiscopat, le ministère presbytéral, le ministère diaconal… Mais l’Eglise a toujours inventé des ministères en fonction des situations. Les paroisses ont aujourd’hui des sous-unités et des relais, pour que l’Eglise ne fonctionne pas comme un supermarché, trop centralisé pour que tous puissent y accéder. Il faut pour cela des personnes-relais qui prennent des responsabilités, qui assurent un ministère d’hospitalité, avec des personnes qui maintiennent poreuses les frontières de la communauté, qui invitent les gens, qui gardent un œil sur le bourg ou sur le quartier. Il faut trouver des gens qui ont ce charisme-là. Au fait c’est quoi le charisme ? Le charisme est une expression de la grâce. Vatican II parle beaucoup d’une Eglise des charismes, dès le premier chapitre de Lumen Gentium. Les prêtres sont des « sourciers », capables de découvrir des charismes dans les communautés. Chacun de nous a un charisme propre. Le charisme n’est pas un violon d’Ingres, c’est un don que l’on a reçu pour une communauté, au profit du bien de tous. Saint Paul dit que les charismes les plus humbles, les plus modestes, sont les plus importants. Dans un quartier, s’il y a quelqu’un qui ouvre l’église tous les jours, voit les gens entrer, mettre une bougie, engage la conversation, c’est une présence d’Eglise décisive !

Dans la paroisse, la figure du prêtre reste essentielle. Mais l’image du prêtre est devenue floue, entre une image ancienne du prêtre sur lequel repose toute la charge sacerdotale, et l’image d’un prêtre plus itinérant, que l’on rencontre à une célébration. L’image de l’Eglise d’autrefois a bien changé … Les prêtres modernes utilisent des moyens modernes pour créer des contacts, mais ils ne peuvent aller voir tout le monde. Si les laïcs ne peuvent aller frapper à toutes les portes, ils sont un relais pour maintenir les liens tissés ponctuellement à l’ occasion de mariage, baptême, obsèques… en prenant le temps que les prêtres n’ont plus… C’est la vocation des membres de notre équipe d’accueil que j’appelle volontiers des « veilleurs de proximité ». Ils sont indispensables pour maintenir la trame du tissu paroissial… Ils prennent des nouvelles, assumant ainsi une part de la charge curable (la « cure d’âme », le soin des fidèles…) Si cette évocation d’un ministère d’hospitalité trouve un écho en vous… Alors rejoignez notre équipe. Vivez ainsi en disciple missionnaire, à la hauteur de votre vocation baptismale… participez à la manifestation d’un Christ proche de toute humanité.

P F Banvillet

TÉLÉCHARGEZ LE BULLETIN

AGENDA

septembre

octobre 2020

novembre
LUN.
MAR.
MER.
JEU.
VEN.
SAM.
DIM.
28
29
30
1
2
3
4
Events for 28th septembre
Events for 29th septembre
Events for 30th septembre
Events for 1st octobre
Events for 2nd octobre
Events for 3rd octobre
Events for 4th octobre
5
6
7
8
9
10
11
Events for 5th octobre
Events for 6th octobre
Events for 7th octobre
Events for 8th octobre
Events for 9th octobre
Events for 10th octobre
Events for 11th octobre
12
13
14
15
16
17
18
Events for 12th octobre
Events for 13th octobre
Events for 14th octobre
Events for 15th octobre
Events for 16th octobre
Events for 17th octobre
Events for 18th octobre
19
20
21
22
23
24
25
Events for 19th octobre
Events for 20th octobre
Events for 21st octobre
Events for 22nd octobre
Events for 23rd octobre
Events for 24th octobre
Events for 25th octobre
26
27
28
29
30
31
1
Events for 26th octobre
Events for 27th octobre
Events for 28th octobre
Events for 29th octobre
Events for 30th octobre
Events for 31st octobre
Events for 1st novembre

LIVRET PAROISSIAL 2020

TÉLÉCHARGEZ LE LIVRET

LE DENIER

Aimer son église c’est aussi l’aider à vivre.
FAIRE UN DON