Le Baptême des enfants

1. Demande des parents

La première condition du baptême, c’est que ce soit les parents qui demandent le baptême de leur enfant. En prenant rendez-vous avec le curé de la paroisse auquel ils présentent leur demande.

2. Engagement des parents

Une condition essentielle du baptême, c’est l’engagement des parents de donner à leur enfant une éducation chrétienne. Les parents s’engagent à faire participer son enfant au catéchisme. Le baptême est en effet le don de la foi, c’est  le sacrement de la foi, comme en témoigne la profession de foi que font les parents, parrain et marraine au cours de la cérémonie.  Les parents ont pour mission d’assurer la transmission de la foi à leur enfant. Le baptême sans la transmission de la foi n’a pas de sens. Le parrain et la marraine sont chrétiens et participent à cette éducation chrétienne de l’enfant.

 3. Conviction de la paroisse qui peut refuser de faire un baptême 

Pour qu’un prêtre puisse baptiser un enfant il faut qu’il ait un “espoir fondé” et des garanties sérieuses qu’une éducation chrétienne lui sera donnée. Il s’agit, entre autres choses, de l’engagement à envoyer l’enfant au catéchisme. 

Quand les aînés n’y vont pas ou n’y sont pas allés, le prêtre examine avec les parents les raisons de cette absence 

4. Conditions légales pour qu’un enfant soit baptisé 

Selon le droit civil français, un enfant ne peut être baptisé sans le consentement de ses parents, ou au moins de l’un d’eux, et, la non-opposition de l’autre parent. Le parent, consentant ou non, doit toujours être averti du projet de baptême et doit manifester, par écrit, sa non-opposition ou son refus.

5. Conditions du baptême d’un enfant adopté

Condition légale : Il est possible de faire le baptême d’un enfant adopté. Mais on ne peut le baptiser qu’après le jugement définitif d’adoption.

Est-ce que je peux faire baptiser mon enfant si je ne suis pas marié ? si je suis divorcé remarié ?       

Bien sûr, car le baptême concerne d’abord celui qui le reçoit. Il s’agit en premier lieu d’une relation entre Dieu et l’enfant.  La situation matrimoniale des parents ne peut être un obstacle au baptême d’un enfant.     Cependant la préparation du baptême de leur enfant peut être l’occasion pour les parents de faire le point sur la façon de vivre en chrétien. Il arrive que des parents décident de se marier en cette circonstance.

La Préparation à St Jérôme en 5 étapes :

1-  rendez-vous d’inscription avec le curé
Au cours de cet entretien le calendrier est fixé avec la famille
2-  réunion communautaire d’accueil animée par l’équipe baptême de la paroisse
3- catéchèse sur les signes du baptême et présentation de la cérémonie par un prêtre
4-  participation à une messe dominicale d’accueil
5- rencontre avec le prêtre célébrant pour organiser le déroulement concret de la célébration

Baptême dans une autre paroisse

Aux cours de l’entretien d’accueil avec le curé une autorisation est donnée à la famille et les modalités de la préparation sont déterminées

La préparation au Baptême des enfants après 4 ans est assurée au cours du catéchisme