Gaudete et Exsultate: Joie et sainteté

Cinq ans après son élection, le pape François publie sa troisième Exhortation apostolique qui a pour thème « l’appel à la sainteté dans le monde actuel ». Il y lance un message essentiel: “chercher et trouver Dieu en toutes choses”

« LE SEIGNEUR DEMANDE TOUT ; ET CE QU’IL OFFRE EST LA VRAIE VIE. IL VEUT QUE NOUS SOYONS SAINTS ET IL N’ATTEND PAS DE NOUS QUE NOUS NOUS CONTENTIONS D’UNE EXISTENCE MÉDIOCRE». PAPE FRANÇOIS

LA CLASSE MOYENNE DE LA SAINTETÉ

La sainteté n’est pas l’apanage d’une élite: l’appel à la sainteté est adressé à tout le monde: « chaque saint est une mission, il est un projet du Père pour refléter et incarner un aspect de l’Evangile ». « Je vois la sainteté dans le peuple de Dieu, dans sa sainteté quotidienne : une femme qui élève ses enfants, un homme qui travaille pour apporter le pain à la maison, les malades, les prêtres âgés qui ont de nombreuses blessures mais qui ont le sourire parce qu’ils ont servi le Seigneur, les sœurs qui travaillent si dur et vivent une sainteté cachée. Telle est pour moi la sainteté commune. La sainteté, je l’associe souvent à la patience » . La sainteté doit être recherchée dans la vie ordinaire et chez les proches. Il ne faut pas chercher des vies parfaites sans erreur, il n’y a pas de distance sidérale entre l’homme ordinaire et celui qui a l’honneur des autels. Les références de la sainteté ordinaire sont simples, proches, populaires :”Jésus ne demande pas de grands gestes, mais seulement de l’abandon et de la gratitude “.

Il s’agit donc de discerner son propre chemin de sainteté, celui qui permet de donner le meilleur de soi-même.

Les béatitudes, chemin de sainteté Comment faire pour arriver à être un bon chrétien ? La réponse est simple : il faut mettre en œuvre, chacun à sa manière, ce que Jésus déclare dans le sermon des béatitudes.

LES « MARQUEURS » DE LA SAINTETÉ AUJOURD’HUI:

Endurance, patience et douceur. « Il nous faut lutter et être attentifs face à nos propres penchants agressifs et égocentriques. »

Joie et le sens de l’humour. Le Seigneur « nous veut positifs, reconnaissants et pas trop compliqués »

Audace et la ferveur. Le saint est une personne passionnée, il dérange et surprend parce qu’il sait que « Dieu est toujours une nouveauté, qui nous pousse à partir sans relâche et à nous déplacer pour aller au-delà de ce qui est connu.

Cheminement communautaire. La vie communautaire nous préserve « de la tendance à l’individualisme consumériste qui finit par nous isoler dans la quête du bien-être en marge des autres »

Prière constante. Le saint « a besoin de communiquer avec Dieu. il soupire vers Dieu, il sort de lui-même dans la louange et élargit ses limites dans la contemplation du Seigneur ». Le pape précise : « Je ne crois pas dans la sainteté sans prière »

François termine Gaudete et Exsultate en adressant ses pensées à Marie: « dans son sein, elle rassemble les enfants d’Ève, mère des hommes pécheurs ». Marie est la « sainte parmi les saints, la plus bénie, celle qui nous montre le chemin de la sainteté et qui nous accompagne », la mère qui « nous porte dans ses bras sans nous juger. Parler avec elle nous console, nous libère et nous sanctifie ».

TÉLÉCHARGEZ LE BULLETIN DE LA SEMAINE

LIVRET PAROISSIAL 2020

TÉLÉCHARGEZ LE LIVRET

LE DENIER

Aimer son église c’est aussi l’aider à vivre.

FAIRE UN DON